Les dérèglements climatiques, l’érosion de la biodiversité et l’explosion des inégalités vont transformer nos modes de vie dans des proportions que nous avons encore du mal à imaginer.

Face à ces bouleversements, il est urgent d’agir. La ville est un bon levier pour y parvenir. Les années à venir seront décisives.
Nous souhaitons faire de Mérignac un territoire exemplaire afin de relever les défis qui s’imposent à nous !

De nouvelles mobilités, de nouvelles proximités

Déséquilibres fonctionnels des territoires, multiplication des besoins de déplacements...Par des actions de sensibilisation et un plan  de mobilité adapté nous encouragerons la pratique des mobilités douces, tant pour l'environnement que pour notre santé. Nous améliorerons la sécurité  des déplacements doux (marche, vélo), en aménageant des espaces apaisés dans les  quartiers, et au centre ville. Nous expérimenterons des méthodes novatrices de fluidification du trafic comme le covoiturage dynamique, les voies réservées... Nous  densifierons le réseau de transports en commun afin d’offrir des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle dans Mérignac et dans la métropole.

Notre première action

Pour donner suite à notre signature du plaidoyer de vélo-cité "Pour une métropole à vélo", nous nous engageons à délimiter et mettre en place  d'ici 2026 dans le centre ville, le centre des quartiers, des espaces donnant la priorité aux  piétons et aux vélos sans voiture ou à trafic limité : des zones 3A, pour Actifs, Apaisés, Attractifs.

Soutenir le RER Girondin

Nous accélérerons la mise en place du RER Girondin et la mise en service de bus express pour désengorger le trafic sur la rocade et au sein de la ville. La création rapide du réseau RER renforcera le rôle du pôle multimodal d’Arlac et redynamisera la gare de Mérignac-Caudéran

Réserver des voies au coivoituage

Nous développerons des voies réservées au covoiturage et au transport en commun sur les pénétrantes « Martignas-Bordeaux » , « Saint Jean d’Illac-Bordeaux » et ce jusqu’à la rocade. La création de ces voies réduira le trafic de transit dans Mérignac

Soutenir l’écomobilité

Nous ferons la promotion par l’exemple de l’écomobilité, privilégier les modes actifs lors des excursions et sorties organisées ou soutenues par la ville (sorties scolaires, activités périscolaires, centres de loisirs…), lors de la journée d’accueil des nouveaux arrivants, nous proposerons une visite guidée à vélo des équipements et installations de la ville, avec remise d’un pack découverte écomobilité (ticket TBM, adhésion Maison du vélo…).

Création de voies vertes

Nous créerons une voie verte entre la place de Mondésir et le centre ville sur le cheminement de la Devèze via le Parc et le collège de Bourran.

Nous créerons une voie verte sur l’emprise du stade Robert Brettes entre l’avenue du Truc et l’avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny. Elle assurera l’interconnection entre les différents équipements culturels, sportifs et de loisirs du secteur.

Réseau Cyclable à Haut Niveau de Service

Nous créerons un Réseau Cyclable à Haut Niveau de Service reliant l’ensemble de la Métropole et répondant au cahier des charges défini par l’association Vélocité.

Plan piéton communal

Nous redonnerons sa place au piéton en adoptant un plan piéton communal. Nous garantirons l’entretien et l’accès de tous les publics aux trottoirs existants (personnes à mobilité réduite, non voyants, poussette).

Favoriser les mobilités douces

En cohérence avec notre signature du plaidoyer de vélo cité, nous nous engageons à délimiter et mettre en place d’ici 2026 dans le centre ville, les centres des quartiers, des espaces donnant la priorité aux piétons et aux vélos sans voiture ou à trafic limité : des zones 3A, pour Actifs, Apaisés, Attractifs.

Favoriser les déplacements doux prêt des écoles

Nous créerons en collaboration avec les habitants un espace apaisé autour des écoles privilégiant les déplacements doux (zone piétonne, pistes cyclables, limitation de la circulation motorisée..) et permettant de donner l’habitude aux enfants et aux jeunes d’utiliser les mobilités actives bénéfiques pour leur santé et le climat.

Nous initierons, soutiendrons et accompagnerons toutes les initiatives concourant à accroître les modes actifs de déplacement des enfants pour se rendre à l’école puis au collège (pédipus, cyclobus, S’cool Bus, « à l’école sans voiture »…)

Aménagement des cours d’eau

Nous nous réapproprierons les cours d’eau mérignacais (la Devèze et les Ontines) en proposant des aménagements, des circuits pédestres.

Rénovation du mobilier urbain & des trottoirs

Nous engagerons un plan de rénovation des trottoirs et du mobilier urbain (bancs,corbeilles, fontaines d’eau…) pour rendre les déplacements plus apaisés, sécurisés, accessibles à la circulation de tous et redonner le goût et le plaisir de marcher .

Aéroparc

Nous engagerons dès 2020 une réflexion globale et concertée sur l’évolution de la zone économique de l’aéroparc pour rechercher les meilleurs équilibres, préserver la végétalisation et la biodiversité, viser des activités décarbonées. Avec les entreprises en place et les organismes de transport en commun à l’échelle du département et de la région, nous travaillerons à l’élaboration d’un plan de déplacement global envisageant toutes les modalités de transport adéquates pour désengorger cette zone en impliquant les salariés (Bus, BHNS, vélo route, covoiturage.. et transports à créer  : RER )

Parcours sécurisés et mobiliers urbains

Nous multiplierons les parcours piétons sécurisés en prenant en compte les Personnes à Mobilité Réduite, les personnes mal voyantes, les poussettes et nous multiplierons bancs et autres mobiliers urbains.

Renforcement du transport solidaire

Pour offrir le droit à la mobilité et à l’autonomie pour tout.e.s , nous renforcerons et déploierons les actions de transport solidaire issus d’initiative citoyenne et  nous soutiendrons les acteurs de l’économie sociale et solidaire qui complètent ce service. Nous soutiendrons le développement du taxi collectif et la création d’une navette électrique au sein de la ville.

Mérignac, Ville Amie des Aînés

Pour faire de Mérignac un territoire bienveillant, nous engagerons tous les services de la ville à concrétiser notre résolution : « Mérignac, Ville Amie des Aînés » en prenant en compte dans tous les domaines d’action de la ville les capacités et les difficultés des personnes âgées à se loger, à se déplacer, à s’épanouir.

Déplacements sécurisés

Nous sécuriserons les déplacements à proximité des écoles en favorisant la mobilité douce, en disposant des parc à vélos et soutiendrons les initiatives locales de pédibus /vélobus

Vers un territoire à énergie positive

Pour faire de Mérignac une ville qui agit pour le climat, nous souhaitons activer 3 leviers :

  • viser la sobriété énergétique,
  • développer la performance énergétique
  • encourager la production locale d’énergies renouvelables
Cette dynamique doit inspirer et booster l'initiative privée comme celles des bailleurs sociaux. Ces actions nous permettront dans le même temps de réduire la facture énergétique de la ville et des habitants. Elles favoriseront le développement économique et la création d’emplois  et de nouveaux métiers dans la production d’énergie locale et la maîtrise de l’énergie.

Notre première action

Réaliser un diagnostic complet des performances énergétiques des bâtiments de la ville et lancer un programme ambitieux d’investissement pour leur rénovation énergétique.

Toutes nos propositions

Accompagner les démarches écoresponsables

Nous susciterons et accompagnerons les démarches écoresponsables pour l’organisation de toutes les manifestations sur la ville (Escales d’été, Arts et Vendanges, Le Burck s’illumine…)

Modernisation de l’éclairage urbain

Nous étendrons et accélérerons la modernisation de l’éclairage urbain par des dispositifs plus sobres et plus qualitatifs et privilégierons l’alimentation avec de l’électricité d’origine renouvelable à l’image du contrat Enercoop actuel sur quelques bâtiments.

Soutenir les projets citoyens producteurs d’énergie verte

Nous encouragerons et accompagnerons les projets citoyens de production d’énergie verte, dans lesquels les habitants peuvent investir et prendre part aux décisions.

Energie positive

Nous recenserons les équipements communaux susceptibles de produire des énergies renouvelables et initierons un plan d’investissement pluriannuel pour en faire des bâtiments à énergie positive (panneaux photovoltaïques par ex.) et économes en eau (récupérateurs d’eau pour sanitaires).

Audit énergétique

Nous réaliserons un audit énergétique et un bilan des émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble des bâtiments et équipements municipaux pour s’engager dans un projet ambitieux d’investissement pour leur rénovation énergétique. Nous nous fixerons un objectif de réduction à 10 ans de la consommation d’énergie et d’émission de GES par les services municipaux compatible avec les engagements de la COP21

Maison de la transition écologique et de l’habitat

Nous ouvrirons une maison de la transition écologique et de l’habitat, lieu ressources, de concertation et de conseil. Elle permettra d’informer, d’encourager et de soutenir les projets des particuliers, des promoteurs comme des institutions vers un aménagement territorial favorisant:

  • l’esprit « village urbain »,
  • la performance énergétique dans la construction comme dans la rénovation
  • des formes d’habitats participatifs,
  • l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement
  • la protection de la biodiversité 
  • la réduction des déchets …

Prioriser la lutte contre le réchauffement climatique

Nous ferons de la lutte contre le réchauffement climatique la priorité de l’action municipale, nous évaluerons chaque action au regard des engagements de la France à la COP21 et nous introduirons des clauses spécifiques dans les appels d’offres.

Entreprises responsables

Nous inviterons les entreprises du territoire à s’engager dans une réflexion et une démarche commune sur leur responsabilité sociale et environnementale et sur leur plan mobilité.

Aéroparc

Nous engagerons dès 2020 une réflexion globale et concertée sur l’évolution de la zone économique de l’aéroparc pour rechercher les meilleurs équilibres, préserver la végétalisation et la biodiversité, viser des activités décarbonées. Avec les entreprises en place et les organismes de transport en commun à l’échelle du département et de la région, nous travaillerons à l’élaboration d’un plan de déplacement global envisageant toutes les modalités de transport adéquates pour désengorger cette zone en impliquant les salariés (Bus, BHNS, vélo route, covoiturage.. et transports à créer  : RER )

Une réduction ambitieuse des émissions de gaz à effet de serre et des différentes sources de pollution

Protégeons notre santé et celles des générations futures en réduisant notre empreint carbone, en agissant durablement contre les pollutions sous toutes leurs formes. Activités industrielles, trafic sur la rocade, trafic aérien... Notre territoire est confronté à de nombreuses sources de pollutions que nous devons non seulement contenir mais faire reculer. Nous sensibiliserons et lutterons contre toutes les formes de pollutions (air, eau, sols, produits du quotidien…) présentes sur Mérignac en associant les acteurs publics et privés dans une démarche de reconquête de la qualité de notre environnement.

Nos premières actions

Contrôler la qualité de l’air, de l'eau, mesurer le bruit pour identifier les problèmes majeurs et déterminer les choix à faire en concertation avec les habitants. S'opposer à la croissance du trafic aérien et limiter les vols de nuit.

Toutes nos propositions

Tarification incitative de la collecte des déchets

Nous engagerons la métropole à mettre en place la tarification incitative de la collecte des déchets

Gestion des bio-déchets

Nous mettrons en place une gestion séparée des bio-déchets et en assurerons leur valorisation en concertation avec les habitants.

Nous soutiendrons les partenariats organisant des ateliers « do it yourself » dans tout Mérignac accessibles au plus grand nombre afin d’initier à la culture zéro déchets.

Lutter contre le plastique

Nous supprimerons les plastiques à usage unique, les emballages et objets jetables au profit d’alternatives durables

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Nous lutterons contre le gaspillage alimentaire dans les structures scolaires, la restauration, les structures de la ville

Favoriser le zéro déchet

Nous développerons une culture zéro déchet et zéro gaspillage, de la crèche à la maison de retraite, dans le public et dans le privé en formant tous les personnels de la ville, des institutions et en facilitant sa mise en œuvre progressive.

Modernisation de l’éclairage urbain

Nous étendrons et accélérerons la modernisation de l’éclairage urbain par des dispositifs plus sobres et plus qualitatifs et privilégierons l’alimentation avec de l’électricité d’origine renouvelable à l’image du contrat Enercoop actuel sur quelques bâtiments.

Audit énergétique

Nous réaliserons un audit énergétique et un bilan des émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble des bâtiments et équipements municipaux pour s’engager dans un projet ambitieux d’investissement pour leur rénovation énergétique. Nous nous fixerons un objectif de réduction à 10 ans de la consommation d’énergie et d’émission de GES par les services municipaux compatible avec les engagements de la COP21

Lutter contre le réchauffement climatique avec les acteurs locaux

Nous mènerons une réflexion avec l’ensemble des acteurs du monde associatif, sportif et culturel sur la lutte contre le réchauffement climatique qui conduira à la mise en place d’un bilan carbone (y compris les déplacements induits) pour toutes les manifestations.

Stabilisation du trafic aérien

Nous agirons au sein du conseil de surveillance de l’aéroport pour stopper la croissance du trafic aérien, pour limiter et réglementer les vols de nuit. Tout aménagement nouveau devra s’accompagner d’un recul de l’imperméabilisation des sols et d’une progression de la végétalisation. Nous exigerons des parkings en silos pour remplacer progressivement les parkings actuels. L’augmentation de la végétalisation deviendra une priorité.

Aéroparc

Nous engagerons dès 2020 une réflexion globale et concertée sur l’évolution de la zone économique de l’aéroparc pour rechercher les meilleurs équilibres, préserver la végétalisation et la biodiversité, viser des activités décarbonées. Avec les entreprises en place et les organismes de transport en commun à l’échelle du département et de la région, nous travaillerons à l’élaboration d’un plan de déplacement global envisageant toutes les modalités de transport adéquates pour désengorger cette zone en impliquant les salariés (Bus, BHNS, vélo route, covoiturage.. et transports à créer  : RER )

Contre la précarité énergétique

Nous poursuivrons et développerons à plus grande échelle nos actions pour lutter contre la précarité énergétique en relation avec la métropole, le département et le CCAS.

Stop aux pollutions

Nous agirons contre les différentes pollutions présentes sur Mérignac : surveillance  des sites pollués, faire respecter la réglementation, intégration des entreprises dans une démarche de reconquête de la qualité de notre environnement. Nous nous engagerons dans un plan de lutte contre les perturbateurs endocriniens à tous les âges de la vie en débutant par la petite enfance.

Le végétal et le vivant au coeur de la ville

Nous avons tous en mémoire les épisodes caniculaires ou les désordres climatiques récents (tempêtes, inondations, incendies...)En réinstallant le végétal et le vivant au cœur de la ville et  dans ses quartiers, 4 actions principales permettront d'atténuer ces phénomènes à l'échelle locale :

  • stopper toute progression de l’imperméabilisation des sols,
  • inverser le mouvement de perte de biodiversité en identifiant tous les espaces privés et publics où des actions peuvent être menées ou impulsées, 
  • sanctuariser et remettre en culture les dernières terres agricoles saines,
  • végétaliser dans tous les projets et actions de la ville pour combattre les îlots de chaleur et transformer Mérignac en véritable ville verte.

Notre première action

Élaborer un plan de circulation verte et bleue. Il reliera parcs publics et centre des quartiers. Il contribuera à développer la mise à l’air libre et la végétalisation de nos cours d’eau : la Devèze, les Ontines et le Peugue.

Toutes nos propositions

Urbanisme végétal

Nous végétaliserons les bâtiments et les espaces urbains : plantations ponctuelles d’arbres, toitures et façades végétalisées, dalles végétalisées…

Îlot de verdure

Nous créerons des îlots de verdure au niveau de tous les îlots de chaleur identifiés afin de réduire les zones de températures extrêmes lors des canicules.

Favoriser la création de jardins partagés

A l’image du cahier des charges créant les jardins partagés zéro phyto propices au développement de la biodiversité, nous inviterons les particuliers à s’en inspirer pour l’étendre sur toute la commune.

Charte de la biodiversité

Nous mettrons tout en œuvre pour arrêter la perte de biodiversité sur Mérignac et établirons une charte de la biodiversité. Nous préserverons les espaces naturels, forestiers et agricoles existants ; nous développerons les trames vertes (couvert végétal), bleues (cycles de l’eau), brunes (sol) et noires (éclairage) pour redonner sa place au vivant sur le territoire, en concertation avec les communes voisines.

Aménagement des cours d’eau

Nous nous réapproprierons les cours d’eau mérignacais (la Devèze et les Ontines) en proposant des aménagements, des circuits pédestres.

Projet d’aménagement urbain vert

Nous réserverons des espaces dans les projets d’aménagements urbains et valoriserons les espaces déjà disponibles pour installer des poulaillers collectifs, des jardins d’immeubles, des cultures en pot, des micro-fermes, des ruches, des murs végétaux, des productions maraichères, des vergers, vignes, des éco-pâturages.

Soutenir l’agriculture urbaine

Nous soutiendrons l’agriculture urbaine et contribuerons à son évolution dans un environnement sain et favoriserons les pratiques durables et non polluantes. Nous vérifierons la qualité des terres agricoles de la zone de Sabatey et ré-orienterons ses projets dans une véritable démarche de circuits courts et de qualité bio.

Diminuer l’imperméabilisation des sols

Nous engagerons une diminution drastique des zones imperméabilisées dans les quartiers et les écoles avec une véritable politique de replantation d’arbres, de végétalisation de rues, de voies vertes et bleues pour diminuer les effets des canicules futures (+ 2° en 2030).

Création d’une ferme bio

Nous identifierons et préserverons les dernières terres agricoles saines de notre territoire pour soutenir leur remise en culture. Nous créerons une ferme urbaine bio d’une superficie d’une vingtaine d’hectares intra rocade avec une légumerie et une conserverie qui permettra de garantir des débouchés en circuit court aux entreprises de la ville, aux crèches etc… avec vente directe. Cette structure pourra aussi devenir un levier d’insertion sociale et professionnelle.

Végétalisation des écoles

Nous réintroduirons la nature dans nos écoles, source de bien être et d’apprentissage en végétalisant les cours d’école (ilôts de fraîcheur, biodiversité).